samedi 23 mai 2015

Loi Belkacem instaurant officiellement le Socialisme dans les collèges




Le Parti Socialiste, Pierre Bergé et François Hollande confient à l’Ecole la mission de faire partager aux élèves leurs valeurs fondamentales qui sont: le nivellement par le bas, la Charlicité et l’adoration du sexe. Pour cela, ils ont demandé à Najat Vau-l’eau Belkacem de pondre une loi qui va leur permettre de mettre en place l’oeuvre de destruction massive de la société Française dès le collège.

Article 1: De la tenue vestimentaire

Afin de déconstruire les stéréotypes et imposer la théorie du genre, les garçons devront obligatoirement porter la jupe courte dans l'enceinte du collège. La jupe longue étant déclarée comme un signe ostentatoire d’appartenance religieuse, elle sera bannie. Les filles, elles, devront obligatoirement porter le pantalon. A titre exceptionnel et uniquement pour les cours d'éducation sexuelle définis à l’article 3, tout le monde pourra porter la jupe.

Article 2: Des urinoirs

Uriner debout est strictement interdit. Les élèves doivent en effet comprendre qu’on ne plaisante pas avec l’égalité fille-garçon en France Socialiste. La nature ayant permis aux garçons de satisfaire leurs besoins naturels debout alors que les filles doivent s’asseoir pour cela, il a été décidé de mettre fin à une atteinte insupportable au principe d’égalité qui doit prévaloir au sein des établissements scolaires. Tous les urinoirs seront par conséquent détruits. Les garçons, comme les filles, feront désormais pipi assis.

Article 3: De l’éducation sexuelle et civique

Les cours d’éducation sexuelle obligatoire sont rétablis. Afin d’habituer les élèves des leur plus jeune âge au socialisme à la française, un module pratique de sodomie sera mis en place. Ce module permettra également à chaque élève de se rendre compte, en fonction de son attirance pour l’exercice, de sa réelle orientation sexuelle. La connaissance de cette orientation étant indispensable pour se situer et s’épanouir dans la société Socialiste Française.

Article 4: Des langues

L’enseignement du latin, du grec, mais également de toutes les langues vivantes est abrogé. Pour les remplacer, un nouveau module instaurant l’enseignement obligatoire de la langue de bois est mis en place. A titre optionnel, les élèves pourront choisir une deuxième langue vivante : la langue de pute. Les enseignements seront dispensés exclusivement par des organismes homologués et subventionnés par le Parti Socialiste.

Article 5: Instauration d’une journée de la Charlicité

Le 11 janvier devient une journée spéciale consacrée à la Charlicité, nouvelle valeur de la République Socialiste Laïque. Chaque élève devra se recueillir devant un exemplaire de Charlie Hebdo, jurer qu’il s’appelle Charlie et méditer les paroles de Luz à l’enterrement de Charb qui symbolisent dorénavant toutes les valeurs de la France : « Charb, mon amant. Ah, qu’est-ce qu’on s’est enculés toutes ces années ! … Mon vieux pote, on ne va plus trop s’enculer tous les deux mais l’humour bande encore !»
Tout élève refusant de participer à cette journée commémorative sera immédiatement placé en garde-à-vue le temps de dénoncer ses proches puis interné.

Article 6 : Du rôle des enseignants

Afin de faire respecter les nouvelles dispositions de la loi, mais aussi de préparer les futurs citoyens à la vie en France Socialiste, chaque enseignant aura l’obligation de dénoncer à sa hiérarchie, à la police et au procureur tout attitude suspecte des ses élèves. La liste des attitudes suspectes sera définie par décret. A titre d’exemple en voici quelques unes : Se moquer de François Hollande en scooter, derrière son garde du corps, rendant visite à une de ses maîtresse. Refuser une minute de silence en mémoire de Charlie. Se revendiquer d’une religion autre que la Laïcité. Avoir des proches qui ne votent pas Socialiste…

Article 7 : De l’Histoire

L’histoire de France ne sera enseignée qu’à condition qu’elle permette de comprendre la nécessité absolue d’instaurer une dictature Socialiste en France. L’enseignement de la naissance du Christianisme ou du siècle des Lumières sera supprimé. Le rôle de l’Union Soviétique dans la victoire contre les nazis sera effacé de tous les manuels. A la place, on apprendra que ce sont le Maréchal Hollande et BHL qui ont libéré le monde et en particulier l’Afrique.

Article 8 : De l’Histoire du Parti

L’histoire actuelle du Parti Socialiste sera enseignée en insistant sur les grands hommes du parti et leurs valeurs : DSK, le Sofitel et New-York, Cahuzac et ses comptes en Suisse, Thévenoud et sa phobie administrative… La biographie de François Hollande fera l’objet d’un module spécifique en raison de la richesse de sa vie sentimentale et du nombre de ses maîtresses successives.

Article 9: Mélange des genres

L’interdisciplinarité sera désormais la colonne vertébrale du système éducatif au collège. La moitié des cours devra obligatoirement être dispensée conjointement par un enseignant syndiqué et un militant membre du Parti Socialiste ou de SOS Racisme. L’absence de compétences du militant sera compensée par sa vision de la société en parfaite adéquation avec celle du Parti.

Article 10: De l’autonomie

Chaque responsable d’établissement disposera d’une large autonomie concernant l’enseignement des programmes et les répartitions des volumes horaires entre les professeurs. Il répartira tout cela au gré des spécificités de son établissement, mais surtout au gré de ses humeurs. Ainsi, en cas de changement d’établissement, l’élève sera complètement perdu, ce qui est bien le but du système.

Article 11: De la valorisation des mauvais

Le système d’évaluation actuel qui consiste à mettre des notes pour valoriser les bons élèves est abrogé. Il est remplacé par un système plus juste et plus efficace: le poing et la rose.
Chaque bon résultat sera sanctionné par un coup de poing dans la gueule, chaque mauvais résultat sera récompensé par une petite rose en plastique. Ainsi, les bons élèves seront sanctionnés, les mauvais seront récompensés.
Au bout de 10 roses, le mauvais élève se verra offrir une photo dédicacée de la maîtresse du moment de François Hollande. Au bout de 100 roses, il aura le droit de déjeuner à la cantine avec le secrétaire de section des jeunesses Socialistes du quartier. Au bout de 1 000 roses, il aura le droit de rencontrer Najat Belkacem pour se rendre compte qu’elle n’est pas un mythe mais bien la preuve vivante que l’ascenseur social est déréglé. Au bout de 10 000 roses, il aura droit à sa carte du Parti Socialiste dédicacée par Hollande.
Le collège deviendra ainsi une machine à fabriquer des gens médiocres qui pourront prendre la relève le moment venu et gouverner le peuple en assurant la pérennité du système Socialiste.

Article 12: De la fin de journée

A la fin de chaque journée de cours, tous les élèves devront passer devant le portrait du Commandant Suprême François Hollande, s’agenouiller, et baisser la tête. Tous ceux qui refusent seront punis de 10 coups de bâtons.
Outre le portrait du Commandant Suprême, on installera dans le hall de chaque collège une galerie des portraits de ses maîtresses afin que chacun comprenne bien les valeurs de Notre Président et donc de la République Socialiste. Un agrandissement de tous les halls des collèges est prévu en cas de réélection de François Hollande en 2017.

Article 13 : Des sanctions

La méconnaissance de l’un ou l’autre de ces articles est punie de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe ou par un stage de citoyenneté. L’obligation d’accomplir le stage de citoyenneté mentionné au 8° de l’article 131-16 du code pénal peut être prononcée en même temps ou à la place de la peine d’amende. Le stage de citoyenneté peut être remplacé par un stage chez les Femen ou chez Pierre Bergé.

Article 14

La présente loi s'applique sur l'ensemble du territoire de la République.

Article 15

La présente loi sera exécutée comme loi de l'Etat.

Fait à Paris, le 20 mai 2015.
François Hollande
Par le monarque de la République :
Le Premier sinistre, Petit Manuel Valls
La sinistre d'Etat, sinistre de la Rééducation Nationale Socialiste, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Najat Vau-l’eau Belkacem
Le Sinistre d’Etat, Sinistre de l’Intérieur, Sinistre de la propagande Socialiste, Bernard Cazetoivite