dimanche 16 août 2015

Hollande et le porc dangereux pour Face de bouc

Ce matin, Facebook a nettoyé la page de Philippe Alain. Sans doute ont-ils trouvé qu'elle sentait un peu trop le cochon. A moins que ce ne soit déjà l'effet de la loi sur le renseignement et la censure qui s'installe. Pour la première fois depuis que le compte existe, nous voici donc l'objet d'une censure.


L'explication officielle de Face de Bouc, qui ne sent pas très bon, est la suivante:

Avertissement : ce message contient des éléments bloqués
Votre message ne peut être envoyé car d’autres personnes ont signalé son contenu comme abusif.

Devant notre insistance, un autre message apparait:

Le contenu que vous essayez de partager contient un lien que nos systèmes de sécurité ont détecté comme dangereux :

http://philippealain.blogspot.com/2015/08/hollande-ou-le-prix-politique-du-porc.html

Veuillez retirer ce lien pour continuer.


Bon, ça rigole plus là, bientôt quelqu’un va nous signaler comme un djihadiste en voie de radicalisation.

L'objet du délit, vous le trouverez ici:

Hollande ou le prix politique du porc


Charlie peut impunément caricaturer Taubira en singe, mais un blog ne peut pas publier un cochon avec des lunettes et un menton humain. Allez comprendre.

Heureusement qu'en janvier 2015, les socialistes nous ont fait descendre dans la rue pour défendre la liberté d'expression. La quoi ?

 

Putain, encore 1 an et 9 mois. Avec la dictature qui s'installe, ça va vraiment être très long.

MAJ: Après protestation auprès de Face de Bouc, le lien et l'illustration du petit cochon ont été rétablis.
Comme quoi, Facebook censure sur simple signalement et regarde ensuite si c'est justifié. L'autre leçon de l'histoire, c' est que Facebook est moins stupide qu'un socialiste moyen choqué de voir un cochon à lunettes ayant une vague ressemblance avec Hollande.
On espère que la ligue de défense des cochons ne va pas porter plainte pour atteinte à l'image d'un des leurs.